Du balai à Matignon !

Il était 21 heures, à la veille de ses vacances. La secrétaire s’est entendue dire, en substance : « Tu ne reviens pas demain. Je n’ai rien à te reprocher mais je crois que tu n’es pas à la hauteur et que tu es trop stressée. »

Bref, du balai pour cette collaboratrice du Premier ministre. Eh oui : cela se passe comme ça à Matignon, comme d’ailleurs dans les cabinets ministériels de tous les gouvernements qui se sont succédé ces dernières années.

Sauf que depuis un an, ce sont en tout quatorze secrétaires, pas moins, qui ont quitté leur poste. Le secrétariat particulier d’Edouard Philippe, composé de quatre personnes travaillant en horaires décalés, en a perdu six : trois ont été écartées, et trois ont claqué la porte d’elles-mêmes.

Huit autres ont soit quitté l’équipe (où officient en temps normal une petite centaine de secrétaires mises à disposition des conseillers par la machine gouvernementale), soit été réaffectées, du jour au lendemain, d’un conseiller à un autre. Soit, encore, elles ont été sorties du cabinet du Premier ministre pour rejoindre celui de l’un des trois secrétaires d’Etat qui en dépendent. Le directeur de cabinet d’Edouard Philippe, Benoît Ribadeau-Dumas, a vu l’une de ses quatre secrétaires quitter les lieux un beau matin. Arrivée pour prendre son poste à 7h30, elle en aurait été écartée à 9 heures.

Personnel viré, déplacé, renvoyé…

« Les secrétaires de cabinet ont souvent changé de poste au gré de l’arrivée et des départs des conseillers, relate un représentant du syndicat autonome des personnels des services du Premier ministre (SAPPM), qui a été officiellement saisi du sujet. Mais cela s’est amplifié depuis un an. » Le principe, c’est que le personnel administratif est mis à disposition des politiques, et est principalement géré par le chef de cabinet du Premier ministre : en l’occurrence Anne Clerc, une ancienne d’Accor passée par l’équipe de Jean-Pierre Raffarin.

Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close