Du Taioro qui rend malade…, prévient la direction de la Santé

Depuis le début de l’année, plusieurs personnes ont été hospitalisées pour « méningite à éosinophile », suite à la consommation de Taioro, révèle aujourd’hui la direction de la Santé.

En cause, l’utilisation de chevrette crues pour faire fermenter le coco râpé, celles-ci pouvant contenir un parasite qui se transmet à l’homme.

Une seule chose à faire pour éviter de tels désagréments: congeler les chevrettes au moins 48 heures avant de les utiliser. Ne pas consommer de Taioro fait avec des chevrettes non congelées.

Le parasite provoque des maux de tête, des vomissements ou des nausées, un état grippal (fièvre, douleurs dans les mains ou les pieds) méningite qui nécessite une hospitalisation. Les personnes qui, une à deux semaines après consommation de Taioro, présentent ce type de symptômes sont invitées à consulter le plus vite possible leur médecin traitant en lui signalant cette consommation.

Pour toute précision, vous pouvez contacter le Bureau de veille sanitaire.

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close