E. Fritch dévoile le plan d’actions économiques du gouvernement

A l’ouverture de la session administration 2016, le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, a annoncé un certain nombre de mesures fortes visant à stimuler la relance économique qui se fait jour. Petite revue de détail.

 

Consommation des ménages: identifier le juste prix des produits commercialisés en Polynésie avec l’autorité polynésienne de la concurrence;

Investissement des ménages: élargir les conditions d’accès à l’aide aux travaux d’aménagement, d’extension ou de rénovation du bien immobilier. 400 millions de Fcfp budgétés en 2017;

Accès à la propriété: exonération de l’impôt foncier pour une durée de 10 ans contre 5 actuellement. Par ailleurs, réduction des droits d’enregistrement et de transcription pour les constructions ou acquisitions intervenues avant le 31 décembre 2017;

Sortie de l’indivision: création d’un fonds d’aide avant la fin de l’année;

Opération « Voiture propre »: pour le remplacement d’un véhicule polluant, aide du Pays pouvant aller jusqu’à 200 000 Fcfp;

Création d’emploi: instauration d’un dispositif d’exonération de charges sociales et patronales sur une durée de deux ans pour le recrutement, avant le 1er juillet 2017, du premier salarié de l’entreprise en CDI;

Services à la personne: amélioration et simplification des dispositifs de rémunération des employés du secteur;

TPE-PME: création de centres d’activités économiques; création d’une zone bio-marine à Faratea, programme dotée d’un budget de 200 millions de Fcfp; renforcement des ressources de la Sofidep; mise en place d’un dispositif d’aide à l’acquisition et au renouvellement des matériels de production;

Commerce: dispositif d’aide (plafonnée à 5 millions Fcfp) à la revitalisation des commerces;

Investissements privés: mise en place à la Présidence d’une Délégation dotée d’un guichet unique d’accueil;

Défiscalisation locale: réunion des membres de la Commission des agréments fiscaux trois fois par an;

Pêche hauturière: élaboration d’une stratégie pour les dix prochaines années avec le renouvellement des flottilles;

Protection de l’emploi local: fin du renouvellement des fonctionnaires d’Etat en position de détachement auprès de notre administration, les FEDA, dés lors qu’ils ont déjà accompli plus de trois séjours en Polynésie. « Il leur appartient, s’ils veulent rester en Polynésie, d’intégrer notre administration, aux mêmes conditions salariales que leurs collègues », a précisé Edouard Fritch

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close