« E Rua Ia Here »: fruit de la rencontre de deux universités du Pacifique

L’Asset-UPF et l’Université de Waikato en Nouvelle-Zélande présentent une comédie musicale intitulée « E Rua Ia Here » vendredi 15 janvier prochain (à partir de 19 heures) au grand théâtre de la Maison de la Culture.

En résumé, c’est une histoire des temps oubliés, des temps où les peuples du Ao uri et du Ao tea se rassemblaient encore sur le divin marae de Taputapuātea pour célébrer l’unité des peuples du grand océan TE-MOANA-NUI-A-HIVA.

Les nobles et les tahu’a s’étaient rassemblés et toute la foule venait prendre part à la grande cérémonie avant le grand retour. Des incantations s’élevèrent au ciel, ils remerciaient les dieux pour tous les bienfaits, l’abondance, la fertilité des terres, la grande pirogue, l’unité, la vie…

Alors que tout le monde suivait attentivement les fa’ateni – louanges et autres pure – prières que le Tahu’a – grand prêtre déclamait. Ruahere suivait elle aussi chacun des faits et gestes et buvait chacune des paroles du Tahu’a. Son regard tomba alors sur celui de Kahurangi. Comme dans un présage divin, ils tombèrent amoureux.

Le grand retour arrive et c’est la déchirure. Ils se cherchent, se manquent. Ils se mettent à chanter dans le vent pensant qu’il porterait jusqu’à l’être aimé les nobles symboles de l’amour. Du plus profond de leur âme, ils s’aimaient.

Kahurangi, décide alors de rejoindre Tahiti et d’unir leurs deux peuples. Les pirogues voguaient déjà sur le grand océan. C’est l’amour qui conduit le cortège, la quête de Kahurangi semble inébranlable.

Cependant Ruahere, comme l’exigent les tapu anciens – interdits, était déjà momo’a – promise à un guerrier du nom de Hoatapu. Tous ceux qui brisaient un tapu, provoquaient la colère des dieux.

Mais Kahurangi est plus que jamais déterminé. Arrivera-t-il à gagner le coeur de son être aimé ? A quel prix ? Qu’adviendra-t-il ?

Ce spectacle de 1h45 est l’une des finalités du grand projet de liaison Te Hono Hau composé de vingt-quatre étudiants-artistes conduit par l’Asset- UPF qui se concrétisera du mois de janvier au mois de février 2016. Cette initiative est née de notre rencontre avec le Dr Te Manaaroha ROLLO, docteur de philosophie dans le département TE KURA TOI TANGATA – Faculty of education de l’Université de Waikato en Nouvelle-Zélande au mois de novembre 2014.

Nous avons donc imaginé une liaison entre deux universités du Pacifique qui ne se limite pas à de simples visites, de simples balades ou des insertions en cours dans les deux universités respectives. Nous avons voulu être plus ambitieux en mettant en lien des étudiants du Pacifique pour favoriser l’échange, la rencontre, la solidarité et la réflexion sur divers sujets importants. Comme véhiculer la langue et préserver des valeurs qui nous sont propres. Un échange dont la dimension intellectuelle, artistique et culturelle serait manifeste.

Nous entendons également participer activement au rayonnement de nos deux universités respectives et de nos deux pays au travers de toutes nos rencontres et nos représentations. Nous mettrons un point d’honneur à promouvoir l’usage de la langue sans tabou ni barrière.

Pour infos, les billets sont en vente à la Maison de la culture au tarifs de 2000 Fcfp par personne (1000 Fcfp pour les étudiants et les enfants de moins de 12 ans).

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close