Earth Hour Tahiti 2015: repositionner la terre dans une trajectoire climatique vertueuse

La troisième édition du Earth Hour Tahiti 2015 a débuté, samedi soir, à la mairie de Pirae, avec la « Kick-off Party ». Depuis la création des éditions Tahiti du Earth Hour, c’est la première fois que le Pays s’investit dans l’événement.

Le président Édouard Fritch a ainsi félicité les engagements de tout un chacun pour leur effort collectif dans la lutte contre les effets du changement climatique. A cet effet, il a rappelé les avertissements des scientifiques spécialisés dans le climat, qui exhortent tous les gouvernements à agir rapidement et massivement pour repositionner la Terre dans une trajectoire climatique vertueuse, afin de préserver les conditions de vie telles qu’on les connait aujourd’hui et d’éviter des scénarii climatiques aventureux, voire catastrophiques.2015-03-21 EARTH HOUR PIRAE + (4)

Le statu-quo énergétique actuel inscrit le climat de la Terre sur une trajectoire dangereuse pour ses habitants : en 2030, les énergies d’origine fossile représenteront encore 80% de la consommation d’énergie si l’on prolonge la dynamique actuelle. Ces perspectives imposent de se préparer très rapidement au futur paysage énergétique mondial en plaçant clairement la priorité sur les économies d’énergie et le renforcement du recours aux énergies renouvelables.

Par la même occasion, le président a interpelé le public sur la situation énergétique de la Polynésie française en rappelant notamment qu’en 2014, 16,3 milliards Fcfp de valeurs CAF d’hydrocarbures ont été importés – soit 10% des importations civiles – que donc un effort de réduction de 10% représenterait 1,6 milliard de Fcfp, cette somme pouvant être injectés utilement dans l’économie de notre fenua. Les enjeux de la transition énergétique ne sont pas seulement importants pour s’assurer d’un avenir plus vert : ils s’étendent bien au-delà.

Dans ce cadre, afin de mieux sensibiliser le public à ces problématiques, trois nouveaux acteurs de la maîtrise de la demande en énergie, les Eco Aina, ont été présentés. Ces petits personnages représentent des éléments de la nature : Ura (l’énergie), Kaina (la nature végétale) et Miti (l’eau), avec leur slogan « Ito Maru ! Ito Papu ! Adoptons les bons gestes », s’inviteront dans notre quotidien, doucement mais sûrement pour nous faire évoluer vers une « croissance verte ».

Ces petits personnages ont pu voir le jour grâce à l’accompagnement de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME). Le public a donc pu, lors de cette soirée, découvrir, en avant-première, le premier épisode de la longue série des aventures des Eco Aina.

 

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close