Echange avec les professionnels du tourisme marquisiens

 

La ministre du Tourisme, Nicole Bouteau, accompagnée du directeur de Tahiti Tourisme, Paul Sloan, et du chef du service du tourisme, Bruno Jordan, a réuni, lundi, l’ensemble des professionnels du tourisme marquisiens actuellement présents à Tahiti.

Plus d’une vingtaine de professionnels ont ainsi répondu à l’invitation. L’occasion de dresser un bilan de leur participation à cet événement où les îles même les plus éloignées sont présentes. De l’avis général, cette édition a été très positive pour les exposants malgré les conditions météorologiques peu favorables.

Nicole Bouteau a ensuite évoqué les réformes majeures qui vont impacter de manière positive l’activité touristique dans les îles. Elle a rappelé ainsi qu’en 2017 le Pays a revu et simplifié le cadre pour la plongée subaquatique de loisir, ce qui permettra de développer ce secteur d’activité dans nos îles et de faciliter l’accès à ces professions à des Polynésiens. Ce nouveau cadre permettra notamment à Denis Kaimuko, lauréat en 2017 du concours pour la création et le développement d’entreprises dans le domaine du tourisme, de faciliter la création de son centre de plongée subaquatique sur Hiva Oa, dont l’ouverture est prévue pour le mois de mai prochain. Ce sera le seul centre de plongée aux Marquises.

En matière de transport touristique, la règlementation s’adapte au contexte des îles éloignées où le flux touristique est beaucoup moins important. Ainsi, en dehors de l’archipel de la Société, le Pays s’apprête à créer une licence unique de transport touristique multi-activité. Cette mesure était très attendue depuis longtemps. Elle était ainsi demandée depuis plus de dix ans particulièrement par les acteurs du tourisme marquisiens.

Pour l’hébergement touristique, le cadre et les modalités de classement, notamment pour les pensions de famille, ont été modifiés par une simplification et un allégement des procédures mais avec une reconnaissance de tous les types d’hébergement touristique en tenant ainsi compte de la diversification de l’offre d’hébergement en Polynésie, qu’il s’agisse des meublés du tourisme ou des auberges de jeunesse. Ces deux derniers textes seront examinés ce jeudi 15 février par l’Assemblée de Polynésie.

Enfin, Tahiti Tourisme a pu présenter les outils numériques mis à la disposition des professionnels qui disposent désormais d’une vitrine pour présenter et promouvoir leurs différentes activités. Ces présentations ont été suivies d’échanges sur les problématiques rencontrées aux Marquises, notamment en matière de desserte aérienne ou maritime, mais également sur les moyens et les actions mis en œuvre pour faciliter l’accroissement de l’activité touristique aux Marquises.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close