Edouard Fritch aux acteurs économiques: « On est toujours plus intelligent à plusieurs que seul… »

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, accompagné de membres de son gouvernement, a reçu, lundi soir, à la Présidence, plusieurs acteurs de la vie sociale et économique afin de leur présenter les grandes lignes de l’action gouvernementale et de les inciter à contribuer également à la relance économique de la Polynésie.

« Je veux avancer dans la concertation, le dialogue, le compromis et l’information partagée. Je l’avais dit et je le dis encore, on est toujours plus intelligent à plusieurs que seul. Ceci signifie, qu’à mes yeux, l’exercice solitaire du pouvoir ne fait pas partie de mes méthodes. Je veux gérer ce Pays en rassemblant toutes les énergies positives et les bâtisseurs de notre Pays », a précisé le président dans son allocution.

Le président a ensuite évoqué le budget 2015, en mettant en exergue la nécessité d’une pause fiscale pour les entreprises et les familles, ainsi que la revalorisation du pouvoir d’achat. Il a évoqué également certains des défis à relever tels le déséquilibre des comptes sociaux, du fait de la conjugaison d’un ensemble de facteurs tels que la crise économique, l’évolution à la hausse des maladies chronique, le vieillissement de la population, ainsi que la précarité sociale et économique d’un nombre important de familles.

2014-12-15-GVT RENCONTRE ACTEURS SOCIO-ECONOMIQUES (1)

L’investissement public sera par ailleurs conséquent en 2015 ainsi que dans les années à venir. « Nous prévoyons 39 milliards de crédits de paiement pour la commande publique du Pays en 2015. Quant aux communes de Polynésie, elles investiront près de 8 milliards de francs. Les nouveaux contrats de projets 2015-2019, celui qui concerne l’Etat et le Pays et celui qui concerne l‘Etat, le Pays et les communes, représenteront une somme totale de 48 milliards de francs », a indiqué le président.

En plus des investissements initiés par le Pays, le président compte également sur le secteur privé, aussi bien des acteurs locaux qu’extérieurs, pour relancer l’économie. « Je sais qu’un certain nombre d’acteurs locaux sont prêts à investir des sommes importantes dans les secteurs du tourisme, de l’énergie, du logement et de la pêche. Certains de ces investissements sont en voie d’être très prochainement démarrés», a déclaré Edouard Fritch, avant de souligner que les investisseurs extérieurs, et en particulier chinois, étaient également toujours très intéressés par la Polynésie.

Le président a ainsi évoqué le projet aquacole de Hao, la société Tian Rui ayant choisi ses partenaires locaux avant de déposer les permis de construire utiles à leur installation. Il a aussi été question de l’appel à manifestation d’intérêt international pour le projet Mahana Beach et d’une prochaine signature d’accord avec le groupe Hainan.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close