Egat : du matériel réformé par…enfouissement

Dans ses observations définitives relatives au contrôle des comptes de l’Egat (Etablissement pour la gestion et l’aménagement de Teva), la chambre territoriale des comptes pointe du doigt de drôles de pratiques.

Et de constater avec effarement : « Afin de mettre à jour l’état de l’actif arrêté au 31 décembre 2013, l’établissement a dû créer une commission de réforme, puisqu’elle n’avait jamais été instituée jusqu’alors. Cette commission devait permettre de « régulariser » les destructions et les ventes de matériel opérées jusqu’alors en dehors de toute procédure formalisée de réforme. 38 MF CFP de matériel d’ores et déjà amorti ont été ainsi sortis de l’actif.

D’après le procès-verbal de réforme, une partie importante du matériel réformé aurait été enfouie sur site au cours des années précédant la réforme et notamment un véhicule Renault 5, un tracteur agricole, du matériel industriel (moteurs, tondeuses, débrousailleuses) du matériel de bureau (copieur, meubles, chaises, ordinateurs, imprimantes, vidéoprojecteur et écran de projection).

Nonobstant le caractère insolite de la méthode et l’absence de toute considération environnementale, une telle pratique génère nécessairement des interrogations quant à la réalité de l’enfouissement.

(…)

Depuis cette date, l’état de l’actif n’a plus été mis à jour et aucune commission de réforme n’a plus été organisée. »

Source: CTC

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close