En Australie, 7% des prêtres se seraient livrés à des abus sexuels sur des enfants

Un rapport d’enquête avait mis à jour l’an dernier des décennies d’abus sexuels perpétrés notamment dans des institutions religieuses.

«En tant que nation, cela nous couvrira à jamais de honte.» Le choix des mots et l’émotion avec laquelle ils ont été prononcés par le Premier ministre australien sont à la hauteur du scandale.

A l’issue de cinq ans de travail, une commission royale d’enquête avait remis l’an dernier un rapport accablant sur les abus sexuels commis sur des enfants durant des décennies dans le cadre d’institutions laïques ou religieuses mettant en cause plus de 4 000 institutions. Dans un discours retransmis en direct à la télévision lundi, Scott Morrison, en poste depuis fin août, a demandé «pardon» aux victimes, aux parents, aux lanceurs d’alerte : «Nous vous croyons.»

Ces excuses arrivent près d’un an après la remise du rapport de la commission royale d’enquête, lancée en 2012 par l’ancienne Première ministre Julia Gillard, qui met en lumière les actes pédophiles perpétrés dans des institutions religieuses.

Même si moins d’un quart des Australiens se disent catholiques, le clergé a dirigé de nombreuses écoles et orphelinats dans tout le pays. Après avoir conduit des milliers d’entretiens, les enquêteurs sont arrivés à la conclusion effarante qu’«entre 1950 et 2010, 7% des prêtres étaient des auteurs présumés d’abus sexuels sur des enfants». Dans certains diocèses, la proportion atteignait 15%.

Rien qu’entre janvier 1980 et février 2015, 4 444 personnes ont signalé aux autorités catholiques avoir été victimes d’un abus sexuel dans un millier d’établissements. Pourtant, (…)

Lire la suite sur Liberation.fr

Source: Yahoo actualités

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close