En Chine, Emmanuel Macron refuse de donner des leçons publiquement sur les droits de l’homme

 

Emmmanuel Macron termine sa visite de trois jours en Chine, mercredi 10 janvier, mais on ne l’entendra pas commenter publiquement la question du respect des droits de l’homme dans le pays.

Le chef de l’Etat refuse de « donner des leçons » publiquement au pays sur le sujet : c’est « totalement inefficace », a-t-il assuré devant des journalistes, mardi, lors de la visite d’une galerie d’art à Pékin. Il explique qu’il a préféré aborder la question en privé avec Xi Jinping.

« Je peux me faire plaisir en donnant des leçons à la Chine en parlant à la presse française. Ça s’est beaucoup fait, ça n’a aucun résultat », a-t-il lancé aux journalistes, mardi soir. « C’est totalement inefficace. Je crois à la diplomatie du respect réciproque, on doit travailler dans la durée ».

Macron pressé par Human Rights Watch sur le sujet

Dans une déclaration commune aux côtés de son homologue chinois Xi Jinping, le président de la République a expliqué qu’il existe selon lui « des différences entre [la France et la Chine] qui sont liées à notre histoire, à nos philosophies profondes, à la nature de nos sociétés ».

L’association de défense des droits de l’homme Human Rights Watch avait demandé à Emmanuel Macron de réclamer « publiquement » au président Xi des améliorations sur ce front, notamment sur le cas de la veuve du prix Nobel de la paix décédé Liu Xiaobo, assignée à résidence (…)

Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close