En dédommagement de l’occupation temporaire de la Cité Grand

 

Le conseil des ministres a validé l’octroi d’une subvention exceptionnelle de 4,8 millions Fcfp à l’OPH, destinée à rembourser les frais ainsi engagés par l’établissement pour le relogement de familles sinistrés dans la « cité Grand ».

Suite aux intempéries survenues à Tahiti en ce début d’année 2017, de nombreuses habitations ont été sinistrées et plusieurs familles ont perdu leur logement. Afin de pallier l’insuffisance de logements sociaux vacants, le Pays s’est engagé, au titre de la solidarité de la Polynésie française, à proposer en urgence à plusieurs familles, une solution de relogement temporaire.

La « Cité Grand » à Pirae est une propriété de l’Etat qui est en cours de cession au profit du Pays. Compte tenu de l’urgence, l’Etat et le Pays ont conclu, dès février 2017, une convention d’occupation précaire permettant à l’OPH d’effectuer quelques travaux d’urgence en vue de reloger une partie des familles sinistrées.

Aujourd’hui, vingt-six logements de la « cité Grand » sont occupés par ces familles. L’OPH a provisoirement pris en charge, jusqu’en décembre, les dépenses relatives à l’entretien des vingt-six appartements et des parties communes des immeubles. A l’issue, soit une solution de relogement aura pu être trouvée, soit le dispositif sera prorogé.

Additif au communiqué CM

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close