En Israël, on a des soldats qui peuvent nous défendre, témoigne un couple parti de France

Après l’attaque terroriste de l’Hyper Cacher de la Porte de Vincennes à Paris, qui a fait quatre morts le 9 janvier 2015, 7 000 juifs ont quitté la France pour s’installer en Israël et faire leur alya (terme hébreu qui signifie la « montée » vers Israël), selon un rapport du Jewish People Policy Institute (JPPI) publié en octobre 2016, soit une hausse de 10% sur un an.

Parmi eux : Benjamin et Sarah. Pour ce jeune couple des Pavillons-sous-Bois en Seine-Saint-Denis, la tuerie du 9 janvier 2015 -l’une des pires attaques antisémites en France- fut « l’attentat de trop”.

« C’était pesant » de rester en France

Ce « choc de plus » a convaincu Sarah de s’installer en Israël. Avant cette date, elle était plutôt réticente. Elle avait notamment peur de ne pas pouvoir y exercer son métier de dentiste. Benjamin, lui, voulait déjà partir en Israël avant même les attentats. Il voulait commencer à porter la kippa tous les jours et, selon lui, ce choix était difficilement compatible avec une vie en France.

« Je sentais plus une atmosphère, c’était pesant, confie le jeune père de famille. Combien de fois on est passé dans une zone pavillonnaire -même pas des HLM- avec des jeunes qui disent : ‘Ici, c’est Gaza, tu n’es pas chez toi !’… Parce que je sortais avec la kippa pour aller à la synagogue. Ça faisait peur, surtout avec le petit.

Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close