En mémoire des victimes des essais nucléaires français

Ce jeudi 2juillet, Tony Géros, Minarii Galenon, Eliane Tevahitua, Tina Cross, Richard Tuheiava et Vito Maamaatuaiahutapu représentaient l’UPLD lors de la commémoration du premier tir nucléaire aérien Aldebaran en Polynésie française il y a quarante-neuf ans. Un évènement qui s’est déroulé sur l’ex-place du « 2 juillet » devenue la Place Chirac.

Aldéraban a été suivi de 192 essais nucléaires. Qu’en est-il aujourd’hui ?

Les familles des morts du nucléaire ne sont toujours pas indemnisées. On inflige aux survivants d’insupportables valses législatives ainsi que des excuses scientifiques pour ne pas reconnaître leurs maladies dues aux essais nucléaires.

Pourtant, un document interne à la CPS récemment rendu public, recensait les sommes dépensées par la Caisse entre le 1er janvier 1992 et le 31 janvier 2015, correspondant à la prise en charge par notre régime d’assurance maladie des dépenses de santé de 7 489 patients polynésiens dont les pathologies sont susceptibles d’entrer dans la liste des 21 maladies radio-induites reconnues par le décret du 30 avril 2012. Ces dépenses s’élevaient au 31 janvier 2015 à la somme vertigineuse de 54 500 000 000 F CFP.

Vont s’y ajouter d’autres morts, à l’heure où des jeunes maohi sans emploi sont recrutés afin de travailler à Mururoa pour la rénovation du réseau de surveillance Telsite. Le cauchemar nucléaire n’est pas fini.  D’autres générations vont être sacrifiées.

L’UPLD s’est joint à Moruroa E Tatou, le collectif Puhihau, WILPF, 193 et les autres associations présentes afin que la mémoire du nucléaire reste vive, et ne pas oublier les bouleversements que notre Société a subi avec l’installation du CEP.

 

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close