Prise de contact avec la nouvelle équipe dirigeante du CESC

Le président Edouard Fritch, en compagnie de Teva Rohfritsch, ministre en charge des Relations avec les institutions, et Heremoana Maamaatuaiahutapu, ministre de la Culture, a reçu mardi matin Winiki Sage, nouveau président du Conseil économique, social et culturel (CESC) de la Polynésie française et les membres de son bureau.

A l’occasion de cette visite de courtoisie, le président a renouvelé à Winiki Sage et à l’ensemble des membres du bureau ses félicitations pour leur récente élection. Il a également émis le vœu que le travail entre le gouvernement et l’institution consultative se fasse en coordination et en bonne entente, comme c’était le cas jusqu’à présent. « Nous essayons d’être à l’écoute, le CESC permet d’échanger et d’avoir des conceptions différentes avant que les textes ne soient soumis à l’Assemblée, » a noté le président.

De son côté, le président du CESC a rappelé au gouvernement que dans leur réflexion, les membres du CESC avaient toujours en tête la relance économique, en tenant compte des valeurs polynésiennes. Il a par ailleurs souhaité que le travail collaboratif qui avait prévalu à la COP 21 puisse se poursuivre sur les grands sujets de société.

Le président Edouard Fritch a également souligné que le CESC serait consulté en amont sur la grande réforme de la PSG qui sera un chantier important pour cette année 2016.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close