En réponse à G. Flosse, Polynésie 1ère fait bloc autour de sa journaliste

Au cours du journal télévisé du jeudi 23 mars 2017, le travail d’une journaliste de la rédaction de Polynésie 1ère (ndlr: Lucile Guichet) a été mis en cause par le président du Tahoeraa Huiraatira, Gaston Flosse.

Interrogé sur le plateau du JT de 19h, le “vieux lion” n’avait pas du tout apprécié la teneur du reportage diffusé quelques minutes plus tôt s’agissant du soutien apporté en début de semaine par le grand conseil du mouvement à la candidate du FN, Marine le Pen, en vue des élections présidentielles.
En réponse aujourd’hui, la direction régionale de la société de radio-télévision tient à apporter “son entier soutien à la journaliste concernée et dénonce les propos tenus à son encontre”, peut-on lire dans un communiqué.
Et de conclure: “Honnêteté, indépendance et pluralisme sont les valeurs du Service Public respectées par Polynésie 1ère, comme sont respectées toutes les délibérations du CSA en matière de traitement de l’information lié à la campagne électorale”.
Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close