Encore du « chahut » au conseil municipal de Moorea

Depuis l’élection du tavana de Moorea-Maiao, la vie du conseil municipal de l’île ne coule pas comme un long fleuve tranquille. Loin s’en faut…

Pas plus tard que mercredi matin, le maire de l’île soeur, Evans Haumani, a décidé de destituer deux de ses adjoints qualifiés de « rebelles ».

Interrogés par nos confrères de Polynésie 1ère, les deux mis en cause, se défendent d’avoir commis une quelconque faute grave. Rauhere Bourbe est accusée d’avoir cherché à renverser le maire, alors que le second, Rocky Poroi, affirme avoir ni plus ni moins que « dénoncé des magouilles » selon ses propres termes à la télévision.

Il faut dire que ce n’est pas la première fois que le fauteuil (orange) de Evans Haumani est sérieusement ébranlé…

Toujours est-il que pour John Toromona qui siège également au conseil municipal, ainsi qu’à Tarahoi comme Evans Haumani, la procédure légale du retrait des deux intéressés n’a pas été respectée. A l’en croire, la décision du maire aurait du être validée par l’administrateur des Iles du Vent, puis clairement affichée. Ce qui n’est pas le cas.

En attendant, le maire de Moorea-Maiao aurait réussi à conforter sa majorité forte dorénavant de 18 élus contre 14 pour l’opposition.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close