Engin explosif à Paris: Ayem B., père de famille radicalisé et sous surveillance

Engin explosif à Paris: Ayem B., père de famille radicalisé et sous surveillance
{$excerpt:n}

Bonbonnes de gaz à Paris: cible, explosion ratée, les zones d'ombre de l'enquêteBonbonnes de gaz à Paris: cible, explosion ratée, les zones d'ombre de l'enquête
La découverte de bonbonnes de gaz et d’un dispositif explosif, samedi devant un immeuble du 16e arrondissement de Paris, soulève de nombreuses questions.

Il avait laissé une empreinte sur l’une des quatre bonbonnes de gaz reliées à un système de mise à feu rue Chanez à Paris. Aymen B. a été interpellé lundi par les policiers et fait figure de principal suspect dans ce qui apparait comme un attentat raté.  

L’homme était fiché au FSPRT (Fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste) et par ailleurs connu pour des faits de droit commun de vol et de violences. Les quatre autres gardés à vue gravitent dans son entourage. 

Liens avec la Syrie et kalachnikov

Selon Le Parisien, ce père de famille à la tête d’une entreprise de VTC à Brétigny-sur-Orge avait récemment « fait l’objet d’une surveillance étroite ». En cause, un signalement pour des liens présumés avec des djihadistes en Syrie. Et cette autre information inquiétante mais non recoupée selon laquelle il cherchait à se procurer une kalachnikov.  

France 2 précise que l’homme était connu en Essonne comme étant islamiste. Il a par ailleurs déjà organisé une prière de rue sur une bretelle d’autoroute, toujours selon les informations de la chaîne.  

Pourquoi cette cible?

D’après les premiers éléments de l’enquête, le dispositif, qui devait être actionné à distance n’a pas fonctionné. C’est un résident qui a donné l’alerte après avoir découvert, dans la nuit de vendredi à samedi, vers 4h30, les bonbonnes disposées dans le hall de son immeuble. Des hydrocarbures avaient été dispersés autour d’elles et un dispositif de mise à feu, confectionné avec un téléphone portable relié à des fils, a également été retrouvé sur place.  

Les enquêteurs cherchent notamment à déterminer pourquoi l’immeuble en question était visé alors qu’une enquête a été ouverte par le parquet antiterroriste de Paris.  

Retrouver cet article sur L’Express.fr

Engin explosif à Paris: Ayem B., père de famille radicalisé et sous surveillance

Bonbonnes de gaz à Paris: une sixième personne placée en garde à vue

Bonbonnes de gaz à Paris: cible, explosion ratée, les zones d’ombre de l’enquête

Menace terroriste: un engin explosif découvert à Paris, 5 personnes interpellées

Engin explosif à Paris: Ayem B., père de famille radicalisé et sous surveillance
Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close