Entretien avec le grand patron de l’Ifremer

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, a reçu, en audience, François Jacq, président-directeur général de l’Ifremer (Institut Français de Recherche pour l’Exploitation de la Mer).

Il était accompagné de Benoît Belliaeff, directeur du centre Ifremer du Pacifique, entité qui couvre à la fois les unités polynésienne et néo-calédonienne de l’institut.

Monsieur Jacq, dont c’est le premier séjour en Polynésie française, est présent dans le cadre de sa participation aux travaux du Forum économique.

Cette présence lui donne l’opportunité de prendre contact avec les trente-six agents permanents et avec la cinquantaine de personnes œuvrant temporairement au sein des équipes locales de l’institut sur les divers programmes de recherche en cours. C’est aussi l’occasion pour lui de rencontrer ses divers partenaires, dont les autorités de la Polynésie française, qui ont confié à cet institut la réalisation de divers programmes de recherche touchant la perle noire de Tahiti.

L’entretien a donc été l’occasion de faire un large tour d’horizon des actions conduites de concert, mais aussi d’échanger sur l’impact sur le milieu marin du réchauffement climatique et sur les opportunités futures de coopération sur ce thème.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close