Epidémie de chikungunya: déjà 8000 cas estimés

C’est l’estimation de nombre de patients affectés par le chikungunya depuis le début de l’épidémie, a annoncé cet après-midi le ministre « en devenir » de la Santé, Patrick Howell.

Lors d’un point presse organisé à la Présidence, Patrick Howell a fait état des dernières informations recueillies par la cellule de veille sanitaire en charge de suivre l’évolution de l’épidémie.

Sur les 8000 cas annoncés pour l’ensemble de la Polynésie française, il existe néanmoins une certaine « part de suspicion », a t-il reconnu, compte tenu de l’éloignement de plusieurs foyers dans les îles éloignées.

Face à la vitesse de propagation, le ministre « en devenir » a notamment appelé les professionnels à la mobilisation générale pour traiter au mieux, et dans les meilleurs délais, les patients susceptibles d’être affectés.

C’est ainsi que les cliniques Cardella et Paofai seront désormais en mesure d’accueillir du public le week-end. Patrick Howell a également demandé aux médecins libéraux d’ouvrir leurs cabinets le samedi en journée et pourquoi pas (?) le dimanche matin. Et d’espérer que son message sera entendu « compte tenu de la situation particulière que nous vivons » a t-il conclu.

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close