Epidémie de chikungunya: le cap des 18 000 cas a été franchi

On estime aujourd’hui à 18 352 le nombre total de cas ayant consulté pour Chikungunya en Polynésie française depuis la déclaration de l’épidémie. Il s’agit là bien entendu d’une estimation réalisée à partir des données des médecins du réseau sentinelle élargi.
94% de ces cas sont recensés sur Tahiti et Moorea. Il n’empêche que l’épidémie « flambe » aux Iles sous-le-vent. D’où la décision d’un passage en phase 4.

Les autres archipels touchés (phases 2 ou 3) sont : TG (Hao, Arutua, Apataki, Kaukura, Makemo, Rangiroa, Manihi, Tikehau, Reao, Mangareva, Kauehi, Fakarava); Australes (Raivavae, Rurutu, Rimatara); Marquises (Hiva Oa, Nuku Hiva, Ua Pou, Fatu Hiva).

Au total, quatre décès ont été enregistrés depuis le début de l’épidémie, dont 2 en S47 : 1 homme âgé de 80 ans avec comorbidités et un nouveau-né de 8 jours.
Par ailleurs, on recense un cas de « chik » exporté sur l’île de Pâques (Rapa Nui ) le 18 nov. et trois cas autochtones suspects liés au premier nous ont été signalés.

Au total, 159 personnes ont été hospitalisées durant plus de 24h et confirmées en Chikungunya. 35% de ces hospitalisations concernent des femmes  enceintes dont aucune forme grave. Neuf formes graves ont été dénombrées dont deux formes néonatales sévères.

Pour ce qui est de la dengue, en revanche, la tendance à la baisse se confirme sur Tahiti. A la différence des ISLV où 50% des cas ont été confirmés.
Le taux d’hospitalisation est de 13% pour le mois de novembre dont 3 cas graves signalés

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close