Epidémie de chikungunya: les permanences renforcées ce week-end à Tahiti

Face à l’augmentation du nombre de malades atteints de chikungunya, la décision a été prise cette semaine par la cellule de coordination de la lutte contre l’épidémie de renforcer le nombre de médecins susceptibles de consulter pendant le week-end sur l’île de Tahiti.

Cette décision se traduit par un doublement du nombre de médecins de permanence dans trois secteurs de l’île : Mahina-Papeete, Papeete- Punaauia et Taravao et presqu’île.

Ce sont huit médecins libéraux qui seront désormais de permanence au lieu de cinq habituellement.

Grâce à l’aide du Conseil de l’ordre des médecins, en charge d’organiser cette permanence, et en partenariat avec la CPS, ce renforcement sera effectif dès aujourd’hui, samedi 29 novembre et pour tous les week-ends suivants, jusqu’à la fin de l’épisode épidémique.

Les malades peuvent s’adresser directement à ces médecins, avec le bénéfice du tiers payant pendant les périodes de garde. Le prix de la consultation est limité dans ce cas à la partie non prise en charge par la CPS, facilitant ainsi l’accès de tous les malades aux professionnels les plus proches de leur domicile.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close