Espace de dialogue ouvert avec un représentant de la franc-maçonnerie

 

Le président Edouard Fritch a reçu, jeudi, Mohamed Ait Aarab, délégué de la région Monde du Grand Orient de France.

Mohamed Ait Aarab a rappelé qu’il avait enseigné pendant plusieurs années en Polynésie française, de 1995 à 2001, dans des établissements du secondaire et à l’université, et qu’il avait donc gardé des liens particuliers avec notre collectivité.

Dans un contexte national et international complexe, souvent marqué par de graves événements, le délégué du Grand Orient de France a noté un regain d’intérêt, dans la société, pour la franc-maçonnerie car, a-t-il indiqué, « de plus en plus de personnes ressentent le besoin de réfléchir, d’écouter et d’échanger sur les grands problèmes auxquels nous devons faire face ».

Il a également évoqué des thèmes tels que le transhumanisme, la bio-éthique, et, pour l’outre-mer, l’avenir de la Nouvelle-Calédonie. Pour Mohamed Ait Aarab, la franc-maçonnerie est un espace de dialogue, d’échanges et d’écoute, qui s’accorde pleinement avec les valeurs de la République française, et sa devise, liberté, égalité et fraternité.

Communiqué de la Présidence

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close