Et si les transports en commun devenaient plus propres…

Un bus 100% électrique a été présenté, mercredi, à l’issue du Conseil des ministres, au président Edouard Fritch et au gouvernement.

Le modèle K7 de la marque chinoise BYD, représentée en Polynésie française par le groupe Tahiti Automobiles, est le tout premier bus 100% électrique de Tahiti, avec zéro émission de CO2. Il dispose de vingt-deux places assises.

Les batteries de ce bus peuvent fournir suffisamment d’énergie pour effectuer une distance d’au moins 200 kms en milieu urbain. Lors des phases de freinage, le moteur électrique devient générateur transformant l’énergie cinétique en électricité, permettant ainsi de recharger la batterie et d’augmenter son autonomie. Grâce à sa structure en aluminium, ce modèle résiste par ailleurs efficacement à la corrosion. Une caméra de recul permet au chauffeur de manipuler aisément le véhicule lors de manœuvres.

Fondée en 1995, à l’origine spécialisée dans la fabrication de batteries, la société BYD est l’une des entreprises les plus importantes de Chine qui a su s’exporter à l’international avec succès. Elle est leader mondial du transport électrique, avec pas moins de 13% des véhicules électriques vendus dans le monde.

Le président et le gouvernement apportent leur soutien aux initiatives visant à réduire l’impact sur l’environnement des transports en commun.

Communiqué du gouvernement

-o-o-o-o-o-

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close