Etablir des ponts entre les infirmières de la Santé et celles de l’Education

La ministre de l’Education et de l’enseignement supérieur, Nicole Sanquer-Fareata, a officiellement ouvert, lundi matin, au lycée hôtelier, le séminaire des infirmières regroupant des personnels de santé du ministère de l’Education et du ministère de la Santé.

Pour la ministre, il était important de créer un espace d’échange, de mutualisation, mais aussi de réflexion afin que chacun puisse progresser dans ses fonctionnements respectifs. En effet, Nicole-Sanquer Fareata a rappelé les nombreuses difficultés auxquelles les infirmiers doivent faire face quotidiennement, et notamment les difficultés géographiques, dues aux distances entre les îles, les difficultés structurelles, mais aussi les difficultés de personnels. La ministre a asssuré l’ensemble des participants que le ministère était tout à fait conscient des difficultés du quotidien de cette profession et avait à cœur de résoudre les différents problèmes rencontrés.

Elle a expliqué que les nouvelles constructions et les rénovations devaient désormais prendre en compte la nécessité de créer des infirmeries avec les équipements adéquats. En outre, chaque infirmier doit prendre toute sa place dans la réflexion et la mise en œuvre d’une politique de prévention coordonnée avec l’ensemble des personnels, des personnels des cellules de promotion de la santé et des partenaires extérieurs.

Nicole Sanquer-Fareata a remercié les organisateurs de la Direction de la santé et de la DGEE (Direction générale de l’Education et des Enseignements) pour ce séminaire, dont le programme très complet devrait permettre à tous les participants de s’informer, de mutualiser les pratiques, mais aussi de réfléchir à une charte de collaboration entre les différentes structures.

L’ensemble des travaux effectués doit notamment permettre d’harmoniser les pratiques dans le respect des champs d’intervention de chacun, de coordonner les actions pour les rendre plus efficientes et plus adaptées à la réalité du terrain et enfin de donner plus de lisibilité et de visibilité à la politique de santé du ministère en direction des jeunes scolarisés dans les établissements scolaires polynésiens.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close