Etats-Unis: à la recherche d’un compromis budgétaire…

Les parlementaires américains étaient engagés jeudi dans une course contre la montre pour éviter une paralysie de l’Etat fédéral en votant un compromis budgétaire qui ne fait pas l’unanimité chez les élus.

La journée doit être rythmée par plusieurs votes au Sénat et à la Chambre des représentants, au milieu d’intenses tractations pour convaincre les plus réticents avant minuit.

Sans vote, ce sera alors le « shutdown »: le gouvernement ne disposera plus de crédits et devra mettre au chômage technique des centaines de milliers de fonctionnaires, ce qui serait la seconde fois cette année.

Le chef de la majorité sénatoriale, Mitch McConnell, et son homologue démocrate, Chuck Schumer, ont trouvé mercredi un terrain d’entente sur les montants des budgets 2018 et 2019. L’accord mettrait fin au rythme de financements de court terme qui étaient devenus la norme et empêchaient le gouvernement de planifier à long terme ses dépenses et investissements.

Il offre au président Donald Trump la possibilité de tenir une des promesses de campagne, le gonflement du budget militaire, en augmentant le plafond de la dette jusqu’en mars 2019.

L’opposition démocrate a de son côté obtenu une augmentation comparable pour les portefeuilles non-militaires comme la lutte contre les opiacés, la couverture maladie des enfants pauvres ou les investissements dans les infrastructures.

Une aide de 90 milliards de dollars pour les Etats ravagés par les ouragans et incendies de l’an dernier fait également partie de l’accord.

Au total, la hausse pourrait atteindre 300 milliards de dollars, de source sénatoriale.

M. Trump a salué le compromis, affirmant mercredi sur Twitter qu’il était « trop important pour notre grande armée. Républicains et démocrates doivent soutenir nos soldats et soutenir cette loi! »

« Personne ne dira que c’est un accord parfait, mais nous avons tout fait pour trouver un terrain d’entente », a expliqué Mitch McConnell.

« Après des mois d’impasse budgétaire, cet accord sur le budget est une vraie percée », s’est aussi félicité Chuck Schumer.

Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close