Etats-Unis: expulsé de la maison familiale à la demande de ses parents

L’affaire tourne autour d’une maison sise à Syracuse, dans l’Etat de New York, que le couple Rotondo, Mark et Christina, possède depuis 1975 et de leur fils, Michael, qui y aura passé trop de temps selon ses parents.

Ceux-ci lui ont signifié que huit ans après être revenu au bercail en raison de la perte d’un emploi, il était temps de le quitter, pour de bon. Ce mercredi, des médias américains ont noté que Donald Greenwood, juge à la Cour suprême de l’Etat de New York, leur avait donné gain de cause: « Je veux que vous quittiez ce foyer », a-t-il lancé au rejeton à l’issue de l’audience, sans lui donner de délai précis pour s’exécuter.

Il dit ne pas être « un fardeau »

« Je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas attendre un peu avant que je parte », arguait Michael Rotondo, qui avait demandé six mois supplémentaires pour prendre son envol. Il a ensuite expliqué à la presse qu’il avait, à terme, l’intention de récupérer quelques affaires et qu’il ne savait pas exactement où il irait ensuite.

Le juge a aussi ordonné que les services de l’Etat veillent au bien-être des parents. Pendant ces huit années de vie familiale retrouvée, les relations entre les parents et leur fils se sont largement détériorées, au point que les uns et les autres ne se parlent plus.

Récemment est venue la saison des ultimatums. Mark et Christina Rotondo ont notifié à leur fils leur volonté de le voir déguerpir…

Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close