Etats-Unis : les parents de la maison de l’horreur plaident non coupable

 

David et Louise Turpin affirment n’avoir rien à se reprocher.

Les parents californiens de la « maison de l’horreur » arrêtés lundi  ont plaidé non coupable, jeudi 18 janvier, de tous les chefs d’accusation dont torture et séquestration.

En annonçant les chefs d’inculpation, le procureur a pourtant donné des détails glaçants sur la situation des treize enfants du couple. Selon lui, les victimes âgées de 2 à 29 ans ne pouvaient se doucher au maximum qu’une fois par an et qu’ils n’avaient jamais vu le moindre de dentiste.

« Ce qui a commencé comme de la négligence s’est achevé par ces maltraitances brutales », a déclaré Mike Hestrin, procureur du comté de Riverside aux Etats-Unis. Les enfants ont été retrouvés pour certains enchaînés à un lit, dans des conditions d’extrême saleté et de malnutrition sévère. C’est l’une des filles, âgée de 17 ans, qui a donné l’alerte après avoir échappé à la surveillance des parents geôliers.

Ils risquent jusqu’à 94 ans de prison

Dans le détail, David et Louise Turpin, âgés respectivement de 57 et 49 ans, sont visés par douze chefs d’accusation de torture, douze de séquestration, sept de maltraitance d’un adulte à charge et six de maltraitance ou négligence d’enfant. Ces chefs d’accusation portent sur des faits présumés survenus depuis 2010. S’ils sont reconnus coupables de tous, les parents encourent entre 94 (…)

Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close