Etendre la production de vanille sur 11 hectares supplémentaires

Le ministre de l’Economie verte, Tearii Alpha, accompagné des agents de l’EPIC Vanille de Tahiti et du président de l’association Interprofessionnelle de la Vanille de Tahiti, a présenté ses propositions de réforme pour la filière Vanille, aux vaniculteurs de l’île, lundi soir, à la mairie de Fare à Huahine.

Un des objectifs principaux de la réforme présentée par le ministre est d’augmenter progressivement la production de vanille par l’installation sur trois ans de nouveaux kits d’ombrières, représentant une superficie à terme de 11 ha supplémentaires.

Afin d’atteindre cet objectif de croissance de la production de vanille, sur le long terme, il a été décidé qu’il était nécessaire de renforcer l’accompagnement, sur le terrain, des producteurs, ainsi que le suivi de la production, par les agents de l’Epic Vanille de Tahiti

A ceci s’ajoute la mise en place d’une Appellation d’Origine Protégée qui vise à valoriser un produit phare de la Polynésie française, à le protéger de ses concurrents et des contrefaçons.

Enfin, la réforme a, également, pour objectif de développer la commercialisation et la promotion des produits dérivés de la vanille de Tahiti.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close