Fabius envisage une participation des forces du régime syrien contre Daech

Associer les forces du régime syrien dans la grande coalition contre Daech. C’est ce qu’a envisagé, pour la première fois, le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, sur les ondes de RTL, ce vendredi.

Pour lutter contre l’EI, « il y a deux séries de mesures: les bombardements […] et des forces au sol, qui ne peuvent pas être les nôtres, mais qui doivent être des forces de l’Armée syrienne libre [l’opposition, NDLR], des forces arabes sunnites, et pourquoi pas des forces du régime », a déclaré Laurent Fabius qui a précisé que le président syrien Bachar al-Assad « ne peut pas être l’avenir de son peuple ».

Le chef de la diplomatie syrienne Walid Mouallem a salué vendredi les déclarations de son homologue français Laurent Fabius envisageant pour la première fois que « des forces du régime » syrien puissent être associées à la lutte contre les jihadistes de l’État islamique. « Mieux vaut tard que jamais. Si Fabius est sérieux concernant l’idée de travailler avec l’armée syrienne et avec les forces sur le terrain qui combattent Daech (acronyme en arabe de l’EI, ndlr), alors nous saluons » cette position, a déclaré M. Mouallem lors d’une conférence de presse à Moscou avec son homologue russe Sergueï Lavrov. « Mais cela nécessiterait un changement fondamental dans leur manière de gérer la crise », a-t-il ajouté.

Raqqa, fief de Daech, cible principale

L’objectif militaire « premier » demeure Raqqa, le bastion du groupe djihadiste en Syrie, cible de raids intensifs des aviations russe et française depuis plusieurs jours, a-t-il dit. « C’est pour nous l’un des premiers objectifs militaires, peut-être le premier, parce que c’est le centre névralgique de Daech, d’où les attentats contre la France sont partis », a souligné Laurent Fabius.

Après la visite, jeudi, François Hollande à son homologue russe Vladimir Poutine, les deux pays ont convenu de « coordonner » leurs frappes contre l’EI et de renforcer leur « échange d’informations ». E…Lire la suite sur L’Express.fr

Fabius envisage une participation des forces du régime syrien contre Daech
Source: Yahoo Politique

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close