Fait nucléaire: l’espoir d’E.Fritch pour une reconnaissance de l’Etat

Le président Edouard Fritch a exprimé son point de vue concernant la résolution de l’Eglise protestante Maohi sur « la contamination atomique ».

Qualifier les actes de l’Etat français de « crime contre l’humanité » est une expression très grave.

J’ai dit au chef de l’Etat que la question des conséquences des essais nucléaires était un caillou dans notre chaussure et que nous devions résoudre ce qui restait  une atteinte à nos âmes. Je crois que le président de la République nous a entendu en reconnaissant les conséquences sanitaires, environnementale et sociales des essais nucléaires. Personne ne l’avait fait avant.

Maintenant, la solution proposée par l’Etat de modifier le décret de la loi Morin n’est pas satisfaisante et je l’ai écrit à Marisol Touraine. Même si la modification du décret apporte des avancées pour l’indemnisation des victimes, il faut arriver à la suppression de la notion de risque négligeable pour une juste réparation. Ce qui implique une modification de la loi et donc des délais supplémentaires. Nous allons travailler dans ce sens.

Mais, dans le cadre de la révision de la loi statutaire, nous avons aussi demandé à ce que le fait nucléaire soit reconnu. Ce qui a été accepté par le gouvernement central. Nous avons donc bon espoir que le Parlement suivra notre proposition. Nous nous battrons avec nos parlementaires pour cette reconnaissance.

Maintenant, que dire de la résolution de l’Eglise protestante maohi ? Je crois que les analyses juridiques ont démontré que la démarche était vaine et sans issue. Est-ce qu’il faut y voir une sorte de surenchère par rapport à l’association 193 qui souhaite un référendum ?

A mon sens, si on veut obtenir une réelle indemnisation de l’Etat, il vaut mieux dialoguer avec cet Etat plutôt que d’aller chercher la protection d’organisations internationales qui n’ont aucun pouvoir. Nous n’avons pas épuisé les voies du dialogue avec l’Etat sur ce dossier.

Photo d’archives

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close