Ferme aquacole de Hao: « tout faire dans les règles de l’art »!

Le président Edouard Fritch, accompagné des ministres du tourisme (Jean-Christophe Bouissou), de l’équipement (Albert Solia) et de l’environnement (Heremoana Maamaatuaihutapu), s’est rendu dimanche à Hao, en compagnie de M. Wang Chen pour faire le point avec l’équipe municipale sur l’avancement du chantier de la ferme aquacole.

Dès son arrivée, la délégation, accueillie par le maire Théodore Tuahine et son conseil,  s’est rendue sur le chantier de la route de contournement du futur site d’exploitation. Ce chantier  qui a débuté au début du mois et emploie vingt personnes originaires de l’île a été rendu nécessaire du fait que la route actuelle traverse le lieu d’implantation de la ferme.  Le montant des travaux s’élève à 115 millions de Fcfp financés par le troisième instrument financier (3IF).

Le Pays devra également construire une digue de protection de cette nouvelle route qui longe le littoral dont les travaux devraient débuter au début de l’année prochaine. Un chantier qui s’élève à 450 millions et dont les crédits ont été inscrits au budget 2015.

Au terme de ces visites de terrain, la délégation s’est rendue à la mairie afin de faire un point de situation sur le projet devant le conseil municipal. Le président Fritch a ainsi rappelé que le souci commun était de voir ce chantier le plus rapidement possible. Toutefois il a également souligné que le dossier avait pris un peu de retard en raison de la complexité des installations. « Même si on a envie d’aller vite, il faut que tout soit fait dans les règles de l’art. Avec Wang Chen, nous nous sommes mis d’accord pour que le dossier soit bien ficelé » a précisé le président.

Concernant le phasage des travaux, le président a précisé que dès que le chantier de la route de contournement sera terminé, les travaux de terrassement pour la construction de la ferme seront engagés par Tahiti Nui Ocean Foods (TNOF). « On accélère pour que le permis soit délivré avant fin décembre » a indiqué le président.

Selon Coco Taputuarai de la société CGE en charge de la coordination des travaux, en pleine phase le chantier mobiliserait jusqu’à 800 personnes, TNOF  souhaitant qu’il soit réalisé dans un délai record de 24 mois.  Les demandeurs d’emploi de Hao seront bien sûr prioritaires dans les recrutements et Wang Chen s’est engagé à faire travailler les entreprises polynésiennes.

Wang Chen a par ailleurs répondu à toutes les interrogations des élus municipaux, et notamment sur les préoccupations environnementales. Les responsables de TNOF se sont engagés à respecter les règles locales en matière de préservation de la nature mais également les normes internationales. De même, il s’est engagé devant le conseil municipal à apporter toutes les informations au fur et à mesure de l’avancée du projet aquacole. Certaines données, et notamment sur le niveau de production de poisson, restent encore à préciser en fonction des données scientifiques attendues par la société.

Pour conclure, le maire n’a pu que partager le souci du gouvernement que ce chantier démarre rapidement.

Communiqué du gouvernement.

 

 

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close