Festival Hoho’a Nui ou comment mettre en valeur le talent de nos photographes

Le Festival Hoho’a Nui 2017 est né d’un souhait de longue date de la Maison de la Culture de donner une visibilité forte aux acteurs de la photographie en Polynésie. L’ensemble du festival à la Maison de la Culture est gratuit et en accès libre.

Submergé de clichés sur tous les supports, qu’ils soient numériques ou physiques, le public a-t-il le temps d’apprécier les beautés de ces regards et de ces images ?

En s’appuyant sur le travail mené par l’Association F16 depuis six ans, la Maison de la Culture a souhaité se coordonner avec les organisateurs de l’exposition Hoho’a pour en faire cette année un « Hoho’a Nui », un festival décliné en plusieurs lieux, thèmes et activités.

Cette rencontre a ainsi pour objet de mettre en valeur les talents de nos photographes polynésiens, mais aussi les beautés de la Polynésie à travers leurs yeux… ainsi que celles du monde entier, car beaucoup voyagent et nous font partager les petits miracles dont ils sont témoins. Pour compléter l’événement, deux photographes ont été invités de métropole permettant de nouvelles rencontres humaines et artistiques et de nouveaux regards sans doute : Antoine Poupel et Laurent Ballesta.

Sur cette base aussi qualitative que variée, c’est avant tout au grand public que ce festival se destine, car la photo peut encore bien souvent être perçue comme réservée à une élite. Ateliers, démonstrations et conférences permettront aux scolaires, aux curieux comme aux passionnés de découvrir tous les aspects de cet art, et de s’y essayer sans retenue.

Quatre lieux d’expositions sont ouverts au public, dans le cadre de ce Hoho’a « grand format ».

Le musée de Tahiti et des îles accueille plus de 45 photographes sur tous les thèmes. Les visiteurs pourront y retrouver les photographes suivants : Laurent Ballesta et Antoine Poupel, Grégory Boissy, Brigitte Bourger, Jean-Ariel Bronstein, Matairea & Moetai Brotherson, Emmanuelle Camallonga, Christian Coulombe – Smartshot, Romain Couturier Vidal, Ariitea Deflesselle, Thierry Dewilde, Xavier Dogo, Suliane Favennec, Cécile Flipo, Just C – Tropical Studio, Gérard Tsong, Sylvain Girardot, Bruno Hamon, Danee Hazama, Julien BS, Frédérique Legrand, Pierre Lesage, Christopher Liau, Gabriel Maes, Stéphane Mailion, Raphaëlle Marsot, Fabien Michenet, Angélique Mordant, Kika Moretti, Phong Hong-My, John Poileux – Hell Ton John, Magali Psychogios Pelletier, Eric Raffis, Are Raimbault, Manutea Rambaud, Stéphane Sayeb, Danièle Schiff, Jolil Sekkaki, Tahiri Sommers, Keziah Taputuarai, Napua Taputuarai, Ben Thouard, Heiarii Tuihani, Bernard Veyry, Rangitea Wohler et Jean-Philippe Yuam.

La Salle Muriavai de la Maison de la Culture présentera pour sa part une trentaine d’oeuvres de photographes sur le thème des « Polynésiens dans le monde, photos de voyage ». De l’Iran à la Chine en passant par l’Europe et l’Île de Pâques, chaque regard suscite l’émotion d’un voyage immobile et cependant fascinant. Retrouvez parmi eux Gregory Boissy, Brigitte Bourger, Cécile Flipo, Gérard Tsong, Médérick Guédon, Teava Magyari, Stéphane Mailion, Kika Moretti, Lucien Pesquié, Phong Hong-My, Pierre Lesage, Jalil Sekkaki et Sylvain Girardot. 

Sur le Paepae a Hiro de la Maison de la Culture, ode à la couleur avec six grands formats en plexiglas rétroéclairé. C’est la puissance du regard qui impressionne ici, et la beauté des couleurs sublimées par la matière. Six grands formats, six points de vue parmi lesquels le lien se fait par la couleur bleue et ses déclinaisons, avec Laurent Ballesta et Antoine Poupel, Gregory Boissy, Gabriel Maes, Sylvain Girardot et Ben Thouard. 

L’esplanade basse de To’ata est enfin le lieu par excellence de la démesure : grands espaces pris entre mer et ville, il fallait de très grands formats pour l’habiller avec panache. Nombreux ont été les photographes intéressés par l’exercice, qui nous ont proposé des visages, paysages, expériences artistiques et moments inattendus. Vingt photos seront exposées, proposées par Antoine Poupel et Laurent Ballesta, Ben Thouard, Vincent Truchet, Brigitte Bourger, Cécile Flipo, Christian Coulombe, Damien Dufour, Bruno Hamon, Julien BS, Stéphane Mailion, Fabien Michenet, Pierre Lesage, Eric Raffis, Stéphane Sayeb, Jalil Sekkaki, Angélique Mordant, Sylvain Girardot, Tim McKenna et Lucien Pesquié.

La Bibliothèque Universitaire propose pour sa part 14 photos au format kakemonos équipées de code QR, donnant accès aux textes d’auteurs du Pacifique qui les ont inspirées. Cette exposition est issue du concours réalisé par l’Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education (ESPE) et qui avait pour thème Te puta e te totaiete : ‘a papa i te Hoho’a (Littérature et société – arrêt sur image). Les clichés, choisis par un jury et le public sur Facebook, illustrent des textes de Chantal Spitz, Patricia Grace, Déwé Gorodey…

Les expositions : 

Mardi 18 au dimanche 30 avril 2017 – exposition au Musée de Tahiti et des îles 

Vernissage le vendredi 21 avril à partir de 17h30

Salle d’exposition temporaire. Ouverte du mardi au dimanche, de 9h à 17h.

Tarif : 500 Fcfp l’entrée à l’exposition / gratuit pour les étudiants et moins de 18 ans.

Mardi 25 au samedi 29 avril 2017 – exposition à la Maison de la Culture (Salle Muriavai, Paepae a Hiro et esplanade basse) 

Vernissage à Muriavai le mardi 25 avril à partir de 18h00

Ouvert du mardi au samedi de 8h30 à 19h00 (13h le samedi)

Salle Muriavai « Les Polynésiens dans le monde, photos de voyage »

Paepae a Hiro : grands formats en plexiglas rétroéclairé

Esplanade basse : grands formats

Les ateliers à la Maison de la Culture : Autour du Paepae a Hiro

Jeudi 27 avril et vendredi 28 avril : 8h30 à 10h00 / 10h30 à 11h30 /14h00 à 15h00 et Samedi 29 avril : 9h30 à 10h30

Soirée Belle époque et illuminations des grands formats 

Mercredi 26 avril de 18h00 à 21h00 esplanade basse de To’ata – soirée gratuite

Illumination des grands formats, défilé et danses du groupe Ori i Tahiti, shooting photo avec le magazine Hine, photomaton, animation musicale belle époque, piste de danse et buvette.

Les rencontres & conférences 

Jeudi 27 avril 2017 : 

16h30-17h45 : Matareva – la photo d’équipe, une exception polynésienne (Petit Théâtre)

18h00-19h15 : Conférence de Laurent Ballesta (Petit Théâtre)

Vendredi 28 avril : 

16h30-17h45 : La photo et le surf avec Tim McKenna & Ben Thouard (Paepae)

18h00-19h15 : Conférence d’Antoine Poupel (Petit Théâtre) – Antoine Poupel, images : 1982-2017

Samedi 29 avril : 

10h30-11h30 : Rencontre avec Laurent Ballesta et Antoine Poupel (Paepae)

12h00 : remise des prix du marathon et des derniers « Défi du Jour (DDJ) »

 

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close