Feu vert gouvernemental accordé à la SAS Tahiti Seaplanes

Le conseil des ministres a délivré, ce mercredi matin, une licence de transport aérien à la SAS Tahiti Seaplanes, peut-on lire dans le communiqué du conseil des ministres.

Celle-ci lui permettra d’exercer une activité de transport aérien public à la demande de passagers et de fret en Polynésie française.

Tahiti Seaplanes souhaite exploiter un hydravion de type Cessna 206 d’une capacité de cinq passagers.

L’activité pourrait démarrer fin 2018, conclut le communiqué officiel du gouvernement

Le site air-journal.fr, en octobre dernier, expliquait que « Arthur Cottrel et Pascal Gabriel, deux Polynésiens d’adoption, respectivement pilote de ligne et ingénieur en aéronautique sont à l’initiative de cette  création ».

A l’époque, le premier déclarait « avoir déjà acquis un Cessna 206 Amphibie, pouvant accueillir cinq passagers, actuellement loué au Canada. Les opérations initiales incluront des vols touristiques et panoramiques, et des transferts entre stations ». A terme, il était question d’ouvrir jusqu’à quatre bases à travers les îles Tuamotu.

Basé sur un modèle existant qui a démontré son adaptation parfaite au tourisme insulaire, en particulier en Nouvelle Calédonie, Fidji, Maldives, Australie … ce projet répond à la Stratégie de Développement Touristique de la Polynésie Française 2015-2020 et contribuera à l’enrichissement touristique de le pays », a déclaré la présentation de Tahiti Seaplanes. « Elle offrira de nouvelles opportunités touristiques sur des zones jusqu’ici inaccessibles ».

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close