Fin de scolarité pour huit nouveaux Cadets de la République

 

La cérémonie de fin de scolarité de la sixième promotion des Cadets de la République s’est déroulée ce mercredi 30 août 2017, au Centre régional de formation (CRF).

Elle a été présidée par Frédéric Poisot, directeur de cabinet du Haut-Commissaire de la République en présence de Monique Richeton, représentant le président de l’Assemblée de la Polynésie française, Eliane Lechene, représentant le maire de Pirae, René Temeharo, représentant le maire de Papeete et du Commandant Luc Roattino, chef du CRF de la Police de Polynésie française.

La mission du CRF de Polynésie française est d’assurer la formation continue et le développement des compétences des personnels actifs et administratifs de la Police nationale ainsi que la formation initiale des Cadets de la République. Cet organisme travaille en partenariat avec les services de sécurité publique et le lycée Aorai pour former pendant douze mois ces futurs adjoints de sécurité.

En mars 2016, un recrutement de jeunes polynésiens a été lancé pour composer la sixième promotion 2016-2017 des Cadets de la République. Au terme des phases de sélection des candidats, huit Cadets, dont deux jeunes femmes, ont rejoint le CRF le 1er septembre 2016 pour débuter leur formation.

Il s’agit de Jacob Pohue (Major de la promotion), Rautea Taaroa, Christelle Tahi, Tiahiti Hapaitahaa, Chris Taumihau, Clayton Olivier, Tupuaiarii Hamblin et Raiata Ching.

Le programme « Cadets de la République » permet d’offrir à des jeunes, âgés de 18 à 30 ans, de toutes origines et de tout niveau social, une nouvelle chance d’insertion sociale et professionnelle. Les jeunes Cadets bénéficient d’une formation complète « d’adjoint de sécurité » de douze semaines au CRF ainsi que d’une préparation spécifique au concours de gardien de la paix.

Au total, leur formation comprend vingt-huit semaines au CRF, douze semaines avec les professeurs du lycée Aorai et sept semaines de stage à la Direction de la sécurité publique et la Direction de la Police aux frontières.

A l’issue de leur scolarité, les huit Cadets seront affectés au sein des services de la Direction de la sécurité publique et de la Direction de la Police aux frontières, pour une durée de deux années, en qualité d’adjoint de sécurité renouvelable au bout de trois ans.

Ils assisteront les gardiens de la paix dans leurs missions de voie publique mais ils pourront aussi être chargés de l’accueil du public.

Pendant cette période, ils auront la possibilité de passer le concours de gardien de la paix qui, en cas de réussite, leur permettra d’accéder au statut d’agent titulaire de la Police Nationale.

Ils pourront également opter pour d’autres métiers dans le domaine de la sécurité (gendarmerie, administration pénitentiaire, police municipale, sociétés privées …).

Source: Haut-commissariat

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close