Financement du RSPF: les fonctionnaires d’Etat rassurés

Le président Edouard Fritch, en compagnie du vice-président Nuihau Laurey, et de la ministre en charge du travail, Tea Frogier, a reçu mardi après-midi les représentants de l’intersyndicale des organisations représentatives des fonctionnaires d’Etat.

Cette rencontre fait suite aux discussions engagées entre l’Etat et la Polynésie française pour le financement du régime de solidarité territoriale (RST).

Le président et le vice-président ont fait part à la délégation des discussions qui ont eu lieu jusqu’à présent à Paris avec le gouvernement central et qui ont donné lieu à un engagement de l’Etat d’accompagner le financement du RST.

Le président a tenu à rassurer les fonctionnaires d’Etat sur la nature des pistes qui sont actuellement étudiées en leur disant qu’en aucun cas ils ne seront lésés par rapport à leur situation actuelle.

Le président tient à souligner que les fonctionnaires d’Etat servant en Polynésie française, qui sont en grande majorité des enfants du pays, apportent déjà leur quote-part à la solidarité en cotisant à la CST. Par ailleurs, ils contribuent largement à l’intérêt général et à la vie économique. Il convient donc de ne pas les stigmatiser.

Le président a enfin assuré la délégation syndicale que des réunions d’information seraient organisées au fur et à mesure de l’avancement du dossier.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close