France Alzheimer proteste contre le déremboursement attendu des médicaments

Le déremboursement attendu des médicaments anti-Alzheimer est une décision « infondée et dangereuse », a estimé lundi l’association France Alzheimer.

« Il semblerait (…) que dans la balance économique, la qualité de vie des personnes malades et de leurs proches ne pèse pas très lourd », a écrit l’association dans un communiqué, avant même l’officialisation de la décision.

La confirmation de Buzyn

La Haute Autorité de santé (HAS) a publié vendredi des recommandations sur la prise en charge des malades de type Alzheimer. Cette publication est le prélude au déremboursement des quatre médicaments utilisés pour traiter les symptômes d’Alzheimer, jugés peu efficaces, avait indiqué vendredi Christian Thuillez, président de la commission de transparence de la HAS.

Cette question du déremboursement doit faire l’objet d' »annonces » prochaines de la part de la ministre, avait-il ajouté. Selon le journal Libération, ces annonces devraient intervenir dans le courant de la semaine.

La commission de transparence de la HAS, qui évalue les médicaments en vue de leur remboursement, avait jugé en octobre 2016 que les quatre médicaments anti-Alzheimer (Aricept, Ebixa, Exelon, Reminyl) et leurs génériques avaient « un intérêt médical insuffisant pour justifier leur prise en charge »« Je devrais dans les jours qui viennent annoncer effectivement le fait que nous suivons les recommandations de la…

Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close