« France audacieuse », « Libres », « Les populaires », la droite s’épanouit hors LR

Alors qu’une élection interne a lieu chez Les Républicains pour désigner un président, de plus en plus de cadres lancent leur propre structure parallèle à celle du parti.
Une rentrée big bang pour la droite française. Pas un mois ou presque sans qu’un nouveau mouvement ne soit créé. Après le lancement de « Libres! » par Valérie Pécresse le 10 septembre dernier, de « Les Populaires » par Guillaume Peltier le 18 septembre, c’est au tour de Christian Estrosi de lancer ce mardi sa « France Audacieuse », un réseau de maires influents qui doit, selon les termes de l’intéressé rapportés dans le JDD, combler le « vide énorme » qui existe entre les Républicains, « profondément radicalisés » et « une droite macroniste ». Selon Le Monde, les jeunes élus de Les Républicains aux élections locales sont en train également de se structurer dans un réseau afin de « peser dans les instances du parti ».

LIRE AUSSI >> Pourquoi les ténors des Républicains laissent les clés du parti à Laurent Wauquiez

Bref, à droite, ça bouillonne alors même que le principal parti, LR, organise une élection interne pour sa présidence qui ne passionne ni les militants ni même les principaux ténors. A l’exception évidente de Laurent Wauquiez, ils ont tous décidé de s’en affranchir. Pour exister, le paradoxe fait qu’il vaut mieux rester en retrait de la compétition officielle. Et organiser sa propre structure de repli. « Après des défaites, il y a souvent une atomisation mais celle-ci est plus accentuée que d’habitude, constate Pascal Perrineau, chercheur au Centre de recherches politiques de Sciences Po. Il y avait déjà eu des créations de micro-partis du temps de l’UDR, du RPR, de l’UMP. Mais la droite est touchée, comme tout le monde, par la contestation de la forme partidaire. Plus personne ne sait où il en est et personne n’est sûr que l’avenir passera pas les partis, perçus de plus en plus comme des coquilles vides. » D’ailleurs, aucune des nouvelles structures créées ne fait de l’appartenance unique à LR une condition.

« Une façon de ne pas s’engager derrière Wauquiez »

L’inéluctabilité de la victoire interne de Laurent Wauquiez, dont le discours droitier colle aux attentes de la base, par…Lire la suite sur L’Express.fr

« France audacieuse », « libres! », « les populaires »: la droite s’épanouit hors LR

Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close