France Ô et France 4 disparaîtront de la TNT d’ici 2020

France Ô va disparaître de la TNT et France 4 quittera son canal hertzien d’ici 2020. Cette suppression s’accompagnera « d’une amélioration très significative de la visibilité des Outre-mer dans les programmes à forte audience des chaînes de France Télévisions », apprend t-on dans une dépêche de l’AFP.

Le gouvernement veut « libérer le canal hertzien de France Ô », la chaîne de France Télévisions consacrée à l’Outremer, au profit du renforcement du réseau local des Outre-mer 1ères et d’un « portail numérique enrichi », a annoncé Matignon ce jeudi 19 juillet.

Cette suppression de France Ô de la TNT, qui s’inscrit dans le cadre de la réforme de l’audiovisuel public, s’accompagnera également « d’une amélioration très significative de la visibilité des Outre-mer dans les programmes à forte audience des chaînes de France Télévisions », assure un communiqué des services du Premier ministre, Édouard Philippe.

« L’organisation actuelle du service public audiovisuel ne permet pas de donner la visibilité nécessaire aux territoires ultramarins et à leurs habitants. La représentation des territoires et des habitants ultramarins doit en effet trouver sa juste place au sein de l’audiovisuel public, non pas à la périphérie – comme c’est le cas aujourd’hui à travers la chaîne France Ô dont l’audience reste encore trop confidentielle », commente le premier ministre. La chaîne quittera la TNT d’ici 2020, tout comme France 4, a précisé le gouvernement.

190 millions d’euros d’économies

Les groupes de l’audiovisuel public (France Télévisions, Radio France, Arte etc.) devront économiser au total 190 millions d’euros à l’horizon 2022, pour contribuer à l’effort de réduction des dépenses publiques, a par ailleurs annoncé jeudi le gouvernement dans un communiqué.

Ces économies se répartiront comme suit: 160 millions pour France Télévisions, 20 millions pour Radio France et 10 millions pour les autres groupes du service public audiovisuel (Arte, l’Institut national de l’audiovisuel, TV5Monde et France Médias Monde, la maison mère de France 24 et RFI).

Et pour 2019, l’effort à réaliser sera de 35 millions, dont 25 à la charge de France Télévisions.

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close