France Télévisions: des économies oui, des départs contraints non !

La patronne de France Télévisions a exclu mercredi 22 août de procéder à des départs contraints pour réaliser les économies budgétaires imposées au groupe par le gouvernement à l’audiovisuel public.

Pour autant, elle n’écarte pas un éventuel plan de départs volontaires.

Interrogée à la conférence de rentrée de France Télévisions sur l’éventualité d’un plan de départs, Delphine Ernotte a rappelé que le groupe devrait réaliser 160 millions d’économies à l’horizon 2022, comme annoncé début juillet par le ministère de la Culture.

Chiffrer à ce stade l’impact de ces économies au niveau social est « totalement prématuré », mais « la seule chose qui est sûre, c’est qu’un plan qui serait contraint est exclu. Pour le reste, il y a des tas d’ingénieries sociales possibles et tout cela est à discuter », a-t-elle répondu.

« Ce sont des chiffres exigeants, je ne le cache pas, mais faisables. On n’en est pas à la première session d’économies, cela fait aussi des années que l’entreprise fait des économies », a-t-elle par ailleurs rappelé, soulignant que le groupe avait notamment réduit ses coûts de fonctionnement, y compris en négociant avec ses producteurs de programme[…]

Lire la suite sur challenges.fr

Source: Yahoo actualités

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close