French bee attendu samedi matin à Tahiti-Faa’a avec 327 passagers

Le premier vol commercial de French bee à destination de Papeete via San Francisco a décolléaujourd’hui à 19h16 de Paris-Orly, annonce la compagnie dans un communiqué.

French bee, première compagnie française low-cost long courrier et filiale du groupe Dubreuil, réalise ce jour son 1er vol commercial entre Paris-Orly Sud et Papeete en Polynésie française, via San Francisco aux Etats-Unis.

Le nouvel Airbus A350-900 de la compagnie, immatriculé F-HREV, a décollé vendredi 11 mai à 19h16 de l’aéroport d’Orly avec à son bord 327 passagers et un équipage de 3 pilotes et 12 hôtesses et stewards.

Lors de son arrivée à l’aéroport de San Francisco International, prévue le 11 mai à 21h06 heure locale, French bee accueillera ses tous premiers clients sur le sol américain. L’appareil redécollera à 23h20, en direction de l’aéroport de Tahiti Faa’a. Il atterrira le samedi 12 mai sur l’archipel polynésien, à 04h40 heure locale.

Pour fêter son arrivée sur le Fenua, le F-HREV recevra alors un baptême dans la grande tradition polynésienne.

Marc Rochet, président de French bee souligne à ce sujet : « Ce 1er vol commercial entre Paris, San Francisco et Papeete est un symbole fort pour le pavillon français. Nous avons lancé il y a moins d’un an nos premiers vols entre Paris et La Réunion, où nous détenons aujourd’hui presque 20% de parts de marché. French bee est rentable etbénéficie de surcroit du soutien du groupe Dubreuil et d’un engagement fort de ses personnels. Elle a ainsi les moyens de mettre en œuvre ses ambitions de développement. »

Sophie Hocquez, directrice Commerciale de French bee précise de son côté : « Nous sommes convaincus que le confort de nos avions neufs dotés des dernières technologies et notre offre de voyage sur mesure séduiront autant les voyageurs français, qu’américains et polynésiens. French bee propose des tarifs extrêmement avantageux, avec pour ambition de rendre les destinations lointaines plus accessibles. Le tarif d’appel pour découvrir Paris depuisl’île de Tahiti est aujourd’hui à 55 162 XPF l’aller-simple. Quant au pont du Golden Gate, vous pouvez le rejoindre en basse saison à partir de 19 971 XPF».

Une offre conjuguant accessibilité tarifaire et un voyage à la carte

Sur la ligne Paris-San-Francisco-Papeete, French bee propose deux à trois rotations hebdomadaires.Sur l’ensemble de ses vols, la compagnie offre trois types de tarifs : « Basic », comprenant le billet et un bagage à main de 12 kilos. « Smart », intégrant le billet, un bagage en soute de 23 kilos, et un repas. « Premium », avec le billet, la réservation du siège en classe Premium, deux bagages en soute de 23 kilos chacun, un repas et un snack.

Chaque client peut, s’il le souhaite, composer son voyage selon ses envies et son budget, en sélectionnant parmi un large choix de services et de produits (sièges « Maxi Leg » pour plus d’espace pour les jambes etde confort, livraison prioritaire du bagage pour ceux qui sont pressés de rejoindre leur destination proposée, bagages supplémentaires, repas spéciaux, accès au salon, etc.). Toutes les options sont disponibles, quel que soit le type de billet réservé.

En Polynésie, les voyageurs peuvent effectuer leur réservation sur le site internet de French bee,www.frenchbee.com, ou en agence de voyages.

Le F-HREV, un A350-900 résolument moderne et connecté

La nouvelle ligne Paris-Orly Sud-San Francisco-Papeete est opérée par des A350-900 XWB (Extra Wide Body) neufs. French bee a réceptionné son dernier A350, immatriculé F-HREV, des usines d’Airbus en avril dernier. Il a rejoint la flotte de la compagnie, composée du F-HREU, un A350 livré en août 2017, et du F-HPUJ, un A330-900 réceptionné en juin 2016.

Le F-HREV est équipé des derniers systèmes de divertissement et de connectivité à bord disponibles dans le secteur du transport aérien. Grâce à ces toutes nouvelles technologies d’accès wifi, les passagers du vol inaugural de French bee pourront surfer au-dessus des nuages tout au long de leur trajet.

De la pressurisation cabine au contrôle de la température, en passant par la qualité de l’air, tout a étérepensé au sein de l’A350 pour offrir aux passagers et aux équipages un niveau de confort optimal. L’éclairage d’ambiance 100% LED de dernière génération, capable de recréer la lumière du coucher et dulever du jour au bon moment, améliore la qualité du sommeil et réduit l’impact du décalage horaire. Les passagers peuvent ainsi se reposer sereinement au sein d’un appareil particulièrement silencieux. L’ensemblede ces technologies diminue la sensation de fatigue ressentie après un long vol.

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close