Fronde syndicale contre…Angelo Frébault!

La première organisation syndicale de salariés, la CSTP-FO, traverse une crise profonde et une révolte interne gronde contre son secrétaire général, Angelo Frébault.

Un comble quand même pour l’intéressé! Celui-là même qui avait appelé à un vote sanction contre le gouvernement Fritch « accusé » d’avoir voulu réformer notre système de retraite, puis contraint sous la pression de la rue de devoir retirer le texte à la mi-mars, provoque aujourd’hui la même réaction de rejet de la part d’un grand nombre de fédérations affiliées à l’organisation.

Mahinui Temarii, qui règne en maître sur les quais de Motu Uta, ainsi que le secrétaire général de la FRAP, représentant un des syndicats des fonctionnaires du Pays, n’ont pas de mots assez durs contre Angelo Frébault (au premier rang lors du congrès du Tahoeraa, le 24 mars à Mamao) passé dernièrement dans le « côté obscur  » de la force orange.

Du syndicalisme à la politique, en position éligible lors des prochaines élections territoriales pour un fauteuil à l’assemblée de la Polynésie, l’actuel secrétaire général de la CSTP-FO a visiblement usé de sa position dominante pour manipuler quelques milliers de salariés appelés à battre le pavé contre la réforme des retraites. « Il fallait que les loups sortent du bois… », a commenté le chef de file de la FRAP. C’est désormais chose faite!

En réalité, cette ultime manipulation des masses populaires n’est que la goutte d’eau qui a fait déborder le vase après la mascarade constatée lors du dernier congrès de la CSTP-FO, le 27 juin 2017, au cours duquel Angelo Frébault a succédé à Patrick Galenon. « Une erreur de casting. Depuis, il en a fait voir de toutes les couleurs… » déplorent aujourd’hui les contestataires.

Cette ambiance délétère, pour ne pas dire explosive, ne présage rien de bon avant la prochaine réunion du comité confédéral territorial qui devra désigner un SG par intérim chargé notamment d’organiser le prochain congrès.

Télécharger l'article en PDF

Une pensée sur “Fronde syndicale contre…Angelo Frébault!

  • 31 mars 2018 à 18 h 53 min
    Permalink

    Encore un qui a bien roulé tous les gens qui l’ont suivis comme des moutons lors des manifestations. Il faut espérer qu’ils ne voteront pas pour ce parti qui dès le départ de ces manifestations savait très bien qu’il serait dans sa liste. Ça pue la magouille !!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close