Gaston Flosse et les investisseurs de Tian Rui International Investment en visite à Makemo

Quelques heures à peine après son arrivée, Gaston Flosse a accompagné la délégation chinoise menée par Monsieur Wang Chen, PDG de Tian Rui Investment sur l’île de Makemo. Il était accompagné du Consul de Chine en Polynésie française Monsieur Wu Dong ainsi que des Ministres Geffry Salmon, Tearii Alpha et Albert Solia. 

2014 02 18 PR DELEGATION CHINOISE MAKEMO (305)La société Tian Rui Investment sillonne en effet le monde à la recherche de sites sur lesquels elle pourrait développer des fermes aquacoles – l’aquaculture, qui représente une production de 60 millions de tonnes par an devrait progressivement remplacer la pêche dans les années à venir. C’est dans ce contexte que son PDG, Monsieur Wang s’est tout naturellement intéressé à la Polynésie française, et au grand lagon de l’île de Makemo en particulier.

A son arrivée sur l’île, la délégation a pu visiter un site proposé pour accueillir les infrastructures de la ferme aquacole, site qui convient à son PDG, mais sur lequel la société Tian Rui Investment devra lancer diverses études, géologiques notamment, afin d’en apprécier le potentiel réel avant de pouvoir arrêter définitivement son choix. Les experts lanceront également au plus vite des études afin de déterminer quelle espèce locale sera la plus appropriée au lagon de Makemo, compte tenu de son taux de salinité, de la température de l’eau et de la force du courant.

2014 02 18 PR DELEGATION CHINOISE MAKEMO (71)Le lundi soir, le conseil municipal avait également organisé une réunion publique afin que la délégation gouvernementale et les membres de la société chinoise puissent échanger avec la population de l’île. Celle ci a ainsi pu exposer ses inquiétudes sur la garantie de l’emploi local et la protection de l’environnement.

Le Président Gaston Flosse a rappelé, comme il l’avait déjà annoncé, que les fermiers aquacoles seraient tous Polynésiens et qu’aucune concession maritime ne serait octroyée à la société chinoise. Il a également pu rappeler l’opportunité qu’une telle opération (un investissement de l’ordre de 150 milliards FCFP sur 10 ans) représente pour la population de Makemo et pour la Polynésie française dans son ensemble. Enfin, il a rappelé que le matériel nécessaire à la création des fermes serait mis à disposition de ceux qui souhaiteraient se lancer dans cette activité, par la société chinoise elle même.

Monsieur Wang Chen a pu profiter de ces échanges pour rappeler aux nombreux habitants venus à sa rencontre que la protection de l’environnement était l’une de ses préoccupations principales. En effet, la préservation du site est une condition sine qua non à une production de qualité, qui reste son objectif principal dans ce projet. Il a enfin assuré à la population que sa société ferait tout son possible afin que ce partenariat se fasse dans les meilleures conditions, et que le soutien de la population était indispensable à sa réussite.

 

Source: présidence

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close