Gaston Tong Sang au « perchoir » veut être « le serviteur des serviteurs » – Tahitinews

Gaston Tong Sang au « perchoir » veut être « le serviteur des serviteurs »

Les cinquante-sept représentants de l’assemblée de la Polynésie française ont procédé durant toute la matinée à l’élection du 75ème président de l’institution ainsi que des neuf membres du bureau.

Il planait sur Tarahoi comme un parfum de rentrée! En effet, conformément aux textes en vigueur, les heureux élus issus du scrutin des 22 avril et 6 mai derniers étaient tous présents dans l’hémicycle pour cette séance inaugurale qui donne le coup d’envoi de la mandature 2018-2023.

Présidée par le doyen d’âge, le maire de Paea, Jacqui Graffe, assisté des deux plus jeunes représentants, Felix Tokoragi et James Heaux, cette séance a donc permis à la majorité territoriale en place d’installer le nouveau locataire du perchoir en lieu et place de Marcel Tuihani.

Sans surprise, les trente-huit bulletins du camp rouge ont naturellement adhéré à la candidature de Gaston Tong Sang, le tavana de Bora Bora; sa rivale, Teura Iriti pour le Tahoeraa huiraatira, ne recueillant que les onze voix du groupe orange, alors que le Tavini huiraatira a préféré s’abstenir au moyen d’un bulletin blanc.

Quelques minutes plus tôt, le leader historique du parti indépendantiste, Oscar Temaru, avait fait connaître la position du parti, vantant au passage la date du 17 mai 2013, soit le cinquième anniversaire de la réinscription de la Polynésie française sur la liste onusienne des pays à décoloniser.

A l’issue des opérations de vote, il était 10h14 très exactement lorsque Gaston Tong Tong, couronné jusqu’à la tête, a été invité à prendre place dans son nouveau fauteuil sous un tonnerre d’applaudissements.

Une fonction dans laquelle il entend s’investir avec « humilité et détermination » a t-il annoncé dans son allocution de remerciements. Lui qui se présente déjà comme « le serviteur des serviteurs ». Car celui que l’on surnomme affectueusement « GTS » sait combien la tâche est « lourde et énorme » pour répondre aux attentes de la population et notamment, lesplus fragiles d’entre-nous. Dans un esprit d’apaisement et de consensus, il a  également déclaré: « Je m’engage à respecter chaque groupe constitué (…) mais aussi, je vous invite à respecter les fonctions de chacun. »

 

Depuis bien longtemps, période d’instabilité oblige, notre collectivité va en effet pouvoir « ramer » dans le même sens avec deux présidents, celui du Pays (officiellement élu demain, vendredi 18 mai) et de l’assemblée, qui sont du même bord politique. Ce qui est un gage de réussite pour poursuivre « ensemble » les actions engagées depuis septembre 2014 par le gouvernement d’Edouard Fritch.

Enfin, l’assemblée a désigné les membres de son bureau, à savoir: Sylvana Puhetini (1ère vice-présidente), Teina Maraeura (2ème VP), Frédéric Riveta (3ème VP), Béatrix Lucas (1ère secrétaire), Teura Iriti (2ème sec.), Minarii Galenon (3ème sec.), Dylma Aro (1ère questeur), Isabelle Sachet (2ème questeur) et Vaiata Friedmann (3ème questeur).

Stéphane Antonin

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close