Germaine Chung élevée au rang de chevalier dans l’ordre de Tahiti Nui

Lors de la célébration du Nouvel an chinois, ce dimanche matin au temple Kanti, Germaine Chune, épouse Chung, a été élevée au rang de chevalier dans l’ordre de Tahiti Nui. Voici le portrait de la récipiendaire dressé par le président du Pays.

Vous êtes née le 31 juillet 1949 à Uturoa. Vous êtes aujourd’hui retraitée et vous avez œuvré pendant de longues années pour nos enfants en étant d’abord institutrice, puis directrice d’école. Votre carrière dans l’Education s’est en effet déroulée pendant trois décennies, de 1970 à 1997, à l’école Amahi, à Punaauia.

En parallèle, vous vous êtes pleinement investie dans la préservation et la promotion de la culture chinoise. Membre du Si Ni Tong depuis 19 ans, membre du conseil d’administration de cette association, vous avez œuvré sans compter pour les festivités du Nouvel an chinois, en prenant notamment en charge l’organisation de la Journée culturelle organisée chaque année à cette occasion.

Vous avez également collaboré à maintes reprises au fameux défilé des lanternes qui réunit chaque année des centaines de participants. En tant que responsable du temple de Kanti, vous avez fait découvrir ce merveilleux symbole de la culture chinoise à de très nombreux écoliers, collégiens et lycéens. Veillant au bien-être des personnes âgées du foyer du Si Ni Tong, vous êtes aussi en charge de l’embellissement du jardin et de la maintenance du temple de Kanti.

En tant que deuxième vice-président de l’association Te Vahine Porinetia, vous veillez aussi au respect des traditions et des fêtes chinoises organisées à Tahiti. Vous êtes en outre trésorière-adjointe de l’association philanthropique chinoise et administrateur de cette association depuis 7 ans. Votre grand cœur vous amène également à aider régulièrement, par de nombreux dons, les familles défavorisées, les personnes âgées, les femmes battues et les personnes handicapées.

Pour toutes ces raisons, nous vous élevons, Madame Germaine Chung, au rang de chevalier dans l’ordre de Tahiti Nui.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close