Grâce à l’aide financière du Pays, 54 hectares ne sont plus en indivision

 

Le ministre en charge des Affaires foncières, Tearii Alpha, a remis, mercredi après-midi, des arrêtés attributifs d’une aide financière à la sortie de l’indivision immobilière. Cinq des sept familles bénéficiaires étaient présentes.

L’aide à la sortie de l’indivision immobilière permet une prise en charge, par le Pays, jusqu’à hauteur de 5 millions Fcfp, par dossier, des frais de notaire, de géomètre, d’avocat, des droits d’enregistrement et de transcription nécessaires, selon les cas, afin de finaliser la procédure de sortie de l’indivision.

Les familles doivent répondre à deux conditions: la première est qu’elle s’adresse aux cas d’indivision successorale, ayant fait l’objet d’une décision judiciaire définitive ou, d’une décision de partage à l’amiable établie devant le notaire. La deuxième condition concerne le revenu du foyer, puisque ce dispositif concerne les familles les plus modestes.

Envisager un avenir

Quatre de ces familles sont originaires de Tahiti, une de Moorea, une autre de Bora Bora et une de Huahine.

Au total, dix terres totalisant une superficie de 54 hectares sont sorties de l’indivision immobilière. Trois familles sont concernées par un partage à l’amiable et les quatre autres par un partage issu d’une décision judiciaire. Pour l’une de ces familles, cela signifie la fin d’une longue procédure, après quarante-neuf ans de démarches, et pour d’autres, l’aboutissement d’une entente familiale entre membres issus de huit souches familiales.

Depuis la mise en œuvre du dispositif cette année, dix-sept arrêtés attributifs ont été remis, pour un montant total d’aides de près de 35 millions Fcfp.

Le ministre en charge des Affaires foncières, Tearii Alpha, a félicité ces familles d’avoir pu trouver un terrain d’entente pour sortir de l’indivision. « Avoir sa terre, c’est offrir un foyer à sa famille mais c’est aussi avoir de quoi la nourrir et d’envisager un avenir », a souligné le ministre.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close