Greffes rénales: « bilan mitigé » selon le professeur Arnaud Méjean

Un an après la première greffe rénale au Centre hospitalier de Taaone – c’était le 8 octobre 2013 – seulement six patients polynésiens ont pu retrouver une vie quasi-normale (ou presque!) grâce aux progrès de la médecine.

 

De retour en Polynésie française pour prodiguer ses précieux conseils et achever la formation de l’équipe médicale du CHPf, le professeur Arnaud Méjean estime en effet qu’au regard du nombre de malades dialysés dans nos îles (environ 400), « on aurait pu faire beaucoup mieux ».

Sur les six patients qui ont bénéficié d’une transplantation, une septième étant passée au bloc opératoire pas plus tard que lundi, quatre doivent leur salut grâce à des donneurs vivants qui sont généralement des membres de la famille, voire des amis. « Et à ce jour, ils vont bien! », a ajouté le professeur Méjean.

nierentransplantation

Maintenant, il reste à convaincre la population polynésienne de l’intérêt du don d’organes en général, notamment lorsqu’une personne se trouve en l’état de mort encéphalique, auquel cas la médecine ne peut plus rien. Cela passe par une prise de conscience individuelle et un besoin d’information au quotidien.

Cette semaine, deux autres greffes seront entreprises au Taaone. L’idéal, a précisé le professeur Méjean, serait de pouvoir « accomplir une vingtaine de greffes par an en Polynésie française », ce qui limiterait de surcroît les évacuations sanitaires en métropole et donc des coûts supplémentaires pour la collectivité. C’est tout au moins le voeu qu’il forme alors que sa mission d’expertise et de formation est sur le point de s’achever, a t-il par ailleurs indiqué.

Enfin, pour celles et ceux que le sujet intéresse de près ou de loin, sachez que que le professeur Méjean donnera une conférence publique mercredi soir (à partir de 18h) à l’Isepp sur le thème de l’insuffisance rénale terminale et les solutions pour y remédier.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close