Grève à Air France: déjà 220 millions d’euros de pertes…

Coup de tonnerre à Air France.

Alors que le conflit salarial est complètement bloqué à Air France avec le refus des syndicats de signer la proposition d’accord de la direction que celle-ci avait soumise à signature jusqu’à ce vendredi midi, et la perspective d’une nouvelle salve de grèves en mai qui ne feront qu’alourdir le coût du conflit qui, aujourd’hui, après 9 jours de grèves, s’élève déjà à 220 millions d’euros, Jean-Marc Janaillac, le PDG d’Air France-KLM et Président d’Air France, a décidé de consulter directement les salariés sur sa proposition en lançant un référendum, comme l’avait fait en 1994 Christian Blanc pour sauver Air France.

À la différence près qu’aujourd’hui, il ne s’agit pas tant de sauver la compagnie que d’empêcher qu’elle ne s’autodétruise.

« Après 9 jours de grève qui ont coûté 220 millions d’euros et peut-être autant devant nous, ma responsabilité est de mettre fin à cette paralysie pour ne pas mettre en péril les efforts consentis. Ce conflit est insoutenable, il fragilise l’entreprise et l’empêche de s’atteler aux chantiers qu’elle doit mener. Cette situation est devenue insupportable pour les 90% de salariés non grévistes. En tant que Président, ma responsabilité est de garantir l’avenir de la compagnie. Je ne peux pas accepter l’autodestruction en cours et cette impasse. La seule option est l’appel à l’engagement de tous les salariés pour le redressement de l’entreprise. Pour mettre fin au désastre et engager l’ensemble de la compagnie dans cette dynamique de croissance, j’ai décidé de faire  en sorte que chacun fasse entendre sa voix », a déclaré Jean-Marc Janaillac, lors d’un point presse.

« J’en  tirerai toutes les conséquences »

Comme souvent dans ce genre de référendum, ce dernier a mis sa démission en jeu puisqu’il tirera du résultat « toutes les conséquences ». Jean-Marc Janaillac ne risque pas grand-chose néanmoins. Les grévistes ne représentent en effet que 10% des (…)

Source: Yahoo actualités

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close