Grève à Air Tahiti: la Somstat dans le collimateur

Les grévistes d’Air Tahiti n’ont pas l’intention de plier mais au contraire d’étendre le mouvement dans une stratégie de paralysie de la compagnie.

 

Le patron de la CSTP-FO, Patrick Galenon – qui décidément est toujours les bons coups! – ne s’en est pas caché, ce soir, à nos confrères de la presse télévisée.

Face au refus de la direction de céder aux revendications jugées trop coûteuses pour la compagnie en pleine convalescence, d’autres entreprises tournant autour de l’activité aérienne, vont prochainement être impactées. Bien malgré elle!… C’est le cas de la Somstat, chargée du ravitaillement des avions sur la plateforme aéroportuaire.

Selon nos informations, l’entité a déjà fait l’objet d’un préavis de grève qui, faute d’accord, sera effectif le mercredi 25 mai à minuit. Et si cela ne suffisait pas à désamorcer la crise, le conflit pourrait concerner la société Newrest, spécialisé dans le catering et toute la restauration à l’aéroport international.

Autant dire que l’appel à la raison lancé il y a quelques heures par le président Fritch, doit encore faire du chemin avant de trouver un écho favorable.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close