Grève à la CPS: c’est bien parti pour…

Sauf retournement de dernière minute, les organisations syndicales signataires du préavis de grève déposé à la Caisse de prévoyance sociale (CPS) semblaient bien décidées à ouvrir les hostilités. Ambiance, du côté de Mamao…

 

Une partie du personnel de l’organisme se prépare donc à débrayer, dès mardi matin. Pour combien de temps ? Il est encore trop tôt pour le dire. La dernière réunion, cet après-midi, visant à examiner les différents points de revendication, n’a pas permis de rapprocher les deux parties. Bien au contraire…

On sait, en effet, que les contestataires ont mis un point d’honneur à réclamer la tête du directeur de la Caisse, Régis Chang.

Plus que la critique portant sur son management, les syndicalistes, et en particulier Ronald Terorotua, lui reprochent à présent d’être personnellement responsable du déficit de la CPS, soit la bagatelle de 18 milliards de Fcfp.

Une « manipulation » que condamne avec force le père du directeur, Teraiefa Chang – autre éminent syndicaliste dans les années 80-90. A l’en croire, on voudrait chasser son fils pour placer Pierre Frébault, ancien secrétaire général de la CSTP-FO, à la tête de cette juteuse fonction rémunérée actuellement à hauteur de 1,6 million de Fcfp par mois.

En attendant, le patron de la Caisse vient de recevoir une lettre de soutien de la part des chefs de service.

Autre point de revendication qui achoppe: celui relatif à la convention d’entreprise de la CPS jugée trop avantageuse. Rappelons que sa « toilettage » figure au nombre des contreparties du Pays pour le retour de l’Etat au financement du RSPF; un texte qui est toujours en discussion à l’assemblée avant d’être présenté pour adoption en séance plénière, courant avril.

Indépendamment du circuit législatif, les syndicalistes exigent d’ores et déjà une lettre du président du Pays garantissant la préservation des acquis sociaux du personnel de la Caisse.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close