Grève générale: les femmes envahissent la « Maison du Peuple »

L’assemblée de la Polynésie française a été littéralement prise d’assaut ce matin par plusieurs centaines de grévistes, majoritairement des femmes.

Plusieurs événements risquent en effet de se télescoper, place Tarahoi.

Depuis 9h du matin, tout d’abord, les trois cortèges de manifestants hostiles au projet de réforme sur la retraite ont convergé comme prévu dans le centre-ville de Papeete. On estime à 2500 personnes le nombre de grévistes mobilisés par l’Intersyndicale, soit bien moins que l’objectif escompté.

Au même moment, les représentants à l’assemblée étaient réunis dans l’hémicycle pour étudier un certain nombre de textes parmi lesquels figure le projet controversé sur les retraites, prévoyant notamment un allongement de la durée du travail à 62 ans en 2021. Son examen n’est pas attendu avant 16h cet après-midi.

Et puis naturellement, la Polynésie française s’associe à la célébration de la Journée internationale de la Femme, comme vecteur de cohésion familiale dans nos îles. Dans bien des domaines, elles sont en pointe du combat, ce qui explique leur mobilisation ce jour.

Nous suivrons avec attention l’évolution de la situation sur place.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close